NOUVELLES

La Classe A décroche un certificat environnemental

La Classe A décroche un certificat environnemental

Stuttgart.Les modèles Mercedes-Benz A 180 d (avec transmission à double embrayage ; consommation combinée : 4,5-4,1 l/100 km ; émissions de CO2 combinées : 118-108 g/km)[i] et A 200 (avec transmission à double embrayage ; consommation combinée : 5,6-5,2 l/100 km ; émissions de CO2 combinées : 128-120 g/km)1 ont passé avec succès l’audit de validation TÜV organisé en vue de l’obtention du certificat environnemental. Ce certificat repose sur une analyse du cycle de vie, dans le cadre de laquelle les experts indépendants de TÜV Süd (l’association allemande d’inspection technique) examinent de A à Z l’empreinte environnementale du véhicule particulier sur l’ensemble de son cycle de vie.De plus amples informations au sujet de ce certificat environnemental sont disponibles dans les documents « Cycle de vie »

La nouvelle Classe A a été dotée de nouveaux moteurs diesel et essence efficients. Avec une valeur Cd minimale de 0,25 et une surface frontale (Af) de 2,19 m2, elle signe un nouveau record dans son segment en termes d’aérodynamisme et fait mieux que son prédécesseur (valeur Cd : 0,26 minimum / surface frontale : 2.20 m2).

À l’instar de bon nombre d’autres voitures de la marque à l’étoile, la nouvelle Classe A est conforme à la norme d’émissions Euro 6d-TEMP, une certification pour laquelle elle a également réussi le test RDE (Real Driving Emissions), qui mesure les émissions en conditions réelles. Cela a une influence sur l’analyse du cycle de vie : les émissions d’échappement durant la phase d’utilisation ont été calculées sur la base des limites RDE applicables. Par rapport aux précédentes analyses, la conduite représente une part plus importante de l’ensemble du cycle de vie.

L’analyse complète du cycle de vie inclut également les émissions issues de la production et du recyclage.

La fabrication de véhicules entraîne une consommation élevée de matériaux. C’est pourquoi Mercedes-Benz souhaite, dans le cadre de ses activités de développement, continuer à réduire sa consommation de ressources, ainsi que l’impact environnemental des matériaux utilisés. A cette fin, des matières premières renouvelables et des matériaux en plastique recyclé (plastiques de récupération) sont également employés.

Quelques exemples dans le cas de la nouvelle Classe A : Le cadre de renforcement du toit ouvrant coulissant est entièrement neuf. Combinée à un agent liant thermodurcissable, un tapis de fibre naturelle remplace le traditionnel cadre en acier en feuille. En plus de diminuer la consommation de ressources, ce procédé réduit aussi le poids de près de moitié.

Avec le matériau Dinamica®, une matière première secondaire haut de gamme est utilisée pour l’intérieur de cette série. Entièrement revisitée, la structure du tableau d’instruments contribue également à la préservation des ressources, puisqu’elle a permis d’optimiser le processus de production, et donc de réduire les déchets d’emboutissage.Un matériau recyclé composé de batteries de démarrage retransformées et d’habillages de pare-chocs est utilisé pour les garnitures du passage de roué.

Retour à la liste