NOUVELLES

La nouvelle Mercedes AMG A 35 4MATIC

La nouvelle Mercedes AMG A 35 4MATIC

Émotionnelle, agile et connectée : avec l’A 35 4MATIC (consommation en cycle combiné de 7,4-7,3 l/100 km ; émissions de CO2 en cycle combiné de 169-167 g/km), Mercedes AMG présente un tout nouveau modèle d’entrée de gamme dans le monde des performances de conduite. Elle repose sur la nouvelle plate-forme à traction avant de Mercedes et est animée par un nouveau moteur turbo quatre cylindres de 2,0 litres développant 225 kW (306 ch). La carrosserie, les suspensions, la transmission intégrale, les modes de conduite, les réglages fins, chaque détail a été étudié pour une dynamique de conduite maximale sans compromettre le confort au quotidien. Des performances dignes d’une véritable sportive (accélération de 0 à 100 km/h en 4,7 secondes) et son design spécifique participent également à son identité au sein de la famille des modèles performants. Une véritable petite bombe ... badgée AMG !

« L’A 45 présentée en 2012 se profilait d’entrée de jeu comme la référence dans le segment des compactes. La demande pour nos modèles compacts s’est développée de manière très dynamique ces dernières années. Ce succès nous a encouragés à élargir notre gamme. La nouvelle A 35, c’est la promesse de notre marque d’offrir des performances de conduite jusque dans les moindres détails et une tenue de route en virage palpitante digne de l’actuelle A 45 », affirme Tobias Moers, CEO de Mercedes-AMG GmbH.

La nouvelle A 35 4MATIC vient élargir la gamme AMG avec un modèle d’entrée de gamme attrayant à tout point de vue. La mise au point de l’A 35 4MATIC ayant été intégrée dès le départ dans le processus de développement de la nouvelle Mercedes-Benz Classe A. Elle a été conçue en même temps que la future A 45 4MATIC, ce qui a permis d’injecter l’ADN d’AMG dans chaque détail. Résultat : une expérience de conduite authentique.

Caisse en blanc renforcée avec une rigidité à la torsion accrue

Les mesures spécifiques de renforcement de la partie avant de la carrosserie se traduisent par une précision en courbe et une stabilité des composants du châssis en termes de pincement et de carrossage, même à grande vitesse. Un « panneau de cisaillement », c’est-à-dire une plaque d’aluminium boulonnée sous le moteur, augmente la rigidité en torsion de la partie avant. Deux renforts diagonaux supplémentaires à l’avant du soubassement réduisent également la torsion et augmentent la rigidité.

Nouveau moteur quatre cylindres turbo d’une puissance de 225 kW (306 ch)

Le moteur turbo de 2,0 litres est une évolution du moteur quatre cylindres M 260 de la nouvelle Classe A. Ce nouveau bloc offre une réponse spontanée à la pression sur la pédale d’accélérateur et revendique une puissance élevée (couple maxi de 400 Nm à partir de 3 000 tr/min), une extrême vivacité et une sonorité envoûtante. Le carter de vilebrequin en aluminium léger moulé sous pression haute résistance réduit le poids du véhicule là où c’est le plus important pour une conduite dynamique.

Suralimentation sophistiquée par turbocompresseur Twin Scroll

Un turbocompresseur à double spirale est utilisé pour la suralimentation. Il combine une réactivité optimale à bas régime avec un très grand déploiement de puissance dans les hautes rotations. Le boîtier du turbocompresseur Twin Scroll est divisé en deux canaux parallèles. Les deux conduits d’échappement séparés dans le collecteur d’échappement permettent d’amener les gaz d’échappement séparément sur la roue de turbine.

Retour à la liste