NOUVELLES

Driven by EQ

Driven by EQ

Mercedes-Benz accélère considérablement le rythme de l’électrification automobile. D’ici 2022, toute la gamme des produits Mercedes-Benz Cars devrait donc avoir été électrifiée. Cela signifie que différentes alternatives électriques seront disponibles dans chaque segment - de la smart au grand SUV. La marque à l’étoile a prévu d’électrifier plus de 130 variantes de véhicules, des modèles 48 volts à une large gamme de véhicules hybrides rechargeables jusqu’aux véhicules tout électriques. L’initiative électrique est rassemblée sous la nouvelle marque de technologies et de produits EQ. EQ – pour « Electric Intelligence » – tire sa force des deux valeurs centrales de Mercedes-Benz : l’émotion et l’intelligence.

Les premiers hybrides rechargeables de troisième génération à porter le label EQ Power commencent à être livrés aux clients et continueront à leur parvenir au cours des prochains mois. Mercedes-Benz installe d’abord ce type de groupe motopropulseur dans la Classe C, la Classe E et la Classe S. La batterie de 13,5 kWh des véhicules hybrides est couplée à un moteur à essence ou, pour la première fois, à un moteur diesel. Autre première mondiale : la combinaison de la technologie hybride rechargeable avec une pile à combustible dans le nouveau Mercedes-Benz GLC F-CELL (consommation mixte d’hydrogène de 0,34 kg/100 km, émissions de CO2 mixtes de 0 g/km, consommation électrique pondérée de 13,7 kWh/100 km) 3.

Mercedes a également dévoilé le précurseur de sa nouvelle marque EQ il y a quelques semaines lors de la première mondiale de la Mercedes-Benz EQC (consommation électrique mixte de 22,2 kWh/100 km ; émissions de CO2 mixtes de 0 g/km, chiffres provisoires)1. D’ici 2022, la gamme de voitures EQ comprendra six autres modèles électriques à batterie. La marque smart se donne à fond en matière de mobilité électrique : elle est en effet la première à miser sur la transition complète du moteur thermique vers la propulsion électrique. Toutes les nouvelles smart vendues aux États-Unis, au Canada et en Norvège depuis 2017 sont équipées d’un moteur électrique, ce qui sera également le cas dans le reste de l’Europe d’ici 2020. Tous les autres marchés devraient suivre peu après.

Citons également la technologie EQ Boost pour l’électrification des moteurs à combustion modernes via l’intégration d’un système électrique embarqué de 48 volts. Le démarreur/alternateur intégré ou entraîné par courroie, selon la variante du moteur, est responsable des fonctions hybrides telles que Boost ou Recuperation, tout en permettant des économies de carburant qui étaient auparavant réservées à la technologie hybride haute tension. En plus de réduire la consommation et les émissions de CO2, cette technologie améliore le confort et les performances.

EQ résume tout le savoir-faire électrique de Mercedes-Benz Cars. Lors de la première mondiale de l’EQC, Dieter Zetsche, PDG de Daimler AG et directeur de Mercedes-Benz Cars, a déclaré ce qui suit : « La transmission électrique est un élément important de la mobilité de demain. En conséquence, nous investirons plus de dix milliards d’euros dans de nouveaux produits EQ au cours des prochaines années, et plus d’un milliard dans la production de batteries ». Les modèles à batterie électrique devraient représenter 15 à 25 % du total des ventes unitaires chez Mercedes-Benz Cars d’ici 2025, en fonction des préférences des clients et de l’évolution de l’infrastructure publique.

Empreinte carbone : garder un œil sur tout

De par leur nature même, le développement et la production de véhicules exigent des investissements considérables. La croissance de la mobilité électrique met l’industrie automobile face à de nouveaux défis. En tant que constructeur haut de gamme, Mercedes-Benz cherche à concevoir des produits particulièrement écologiques dans leurs segments de marché. Tous les moyens disponibles doivent être utilisés à cette fin. D’une baisse de l’utilisation des matières premières respectueuse de l’environnement et de la société à des technologies de production et de traitement écologiques en passant par le recyclage ou le réusinage : l’entreprise adopte une approche globale et tient compte dès le départ des émissions des véhicules et de la consommation des ressources tout au long du cycle de vie.

La durabilité, un argument clé

Seule une analyse du cycle de vie complet des véhicules fournit une image réaliste de l’analyse du cycle de vie (LCA) du moteur électrique. Ceci révèle ce qui suit. L’analyse du cycle de vie (LCA) des hybrides rechargeables est déjà positive en ce qui concerne les émissions de CO2. Malgré des dépenses beaucoup plus élevées pendant la phase de production, l’hybride rechargeable peut réduire considérablement les émissions de CO2 sur toute sa durée de vie et, dans le meilleur des cas, représente environ 45 % des émissions totales. Cela compense largement le supplément d’émissions de CO2 « consenti » pendant la production.

EQ Power : les hybrides rechargeables représentent une technologie clé

La commercialisation de la troisième génération des hybrides rechargeables est une autre étape de l’initiative électrique Mercedes-Benz. Ils offrent aux clients les avantages de deux mondes : en ville, ils roulent en mode tout électrique, tandis que sur les longs trajets, ils bénéficient de l’autonomie du moteur thermique. Ils rendent le véhicule plus efficient dans son ensemble, parce qu’ils permettent, d’une part, de récupérer de l’énergie et, d’autre part, de faire fonctionner le moteur à combustion dans des plages de régime favorables. EQ Power, c’est aussi la garantie d’un dynamisme exceptionnel. Modèles en route vers la production de série :

La Mercedes-Benz C 300 de en berline et break (consommation de carburant mixte 1,6-1,4 l/100 km, émissions de CO2 mixtes de 42-39 g/km, consommation électrique mixte de 19,1-18,7 kWh/100 km)2 est un exemple particulièrement dynamique de la technologie hybride rechargeable de troisième génération de Mercedes-Benz. Elle est associée pour la première fois dans la Classe C au diesel quatre cylindres OM 654, un moteur hautement sophistiqué. Le système développe 225 kW/306 ch. Il en résulte un véhicule capable de parcourir une distance allant jusqu’à 57 km (NEDC) en tout électrique et sans émissions locales. De plus, la combinaison du moteur diesel et du moteur électrique offre un confort de conduite exceptionnel, une puissance de traction remarquable et un rendement élevé grâce à la boîte de vitesses hybride 9G-TRONIC à 9 rapports. La livraison des premiers modèles est prévue mi-2019.

La berline Mercedes-Benz E 300 e (consommation de carburant combinée 2,0 l/100 km, émissions de CO2 mixtes de 45 g/km, consommation électrique mixte de 14,5 kWh/100 km)3 et les E 300 de en berline et en break (consommation de carburant mixte de 1,6 l/100 km, émissions de CO2 mixtes de 44-41 g/km, consommation électrique mixte de 19,7-18,7 kWh/100 km)2 sont destinées à un important groupe cible pour Mercedes-Benz, les voitures de luxe confortables : les conducteurs réguliers qui attachent une importance au confort sur les longs trajets et souhaitent aussi rouler sans émissions dans les zones urbaines, par exemple. Autre avantage des hybrides rechargeables Mercedes-Benz Classe E : une capacité de remorquage élevée allant jusqu’à 1 800 kg si nécessaire.

La Mercedes-Benz S 560 e (consommation de carburant mixte de 2,6-2,5 l/100 km, émissions de CO2 mixtes de 59-57 g/km, consommation électrique mixte de 20,2-20,0 kWh/100 km)2 a été le premier modèle inaugurant la technologie de l’actuelle génération hybride plug-in. Les composants modifiés et les nouvelles fonctions d’anticipation de la gestion intelligente de la transmission offrent au client des performances électriques améliorées et, enfin et surtout, un confort accru grâce à des temps de charge plus courts. L’efficacité de la transmission hybride rechargeable 9G-TRONIC et une nouvelle batterie lithium-ion dans la berline de luxe garantissent une autonomie tout électrique jusqu’à 50 kilomètres (NEDC). Le système de propulsion hybride de la S 560 e combine les 270 kW (367 ch) du moteur à essence V6 avec les 90 kW de l’EQ Power.

La conduite prédictive au profit de l’économie : le système d’assistance ECO Assist aide le conducteur des modèles Mercedes-Benz EQ et EQ Power en l’invitant à relâcher l’accélérateur lorsque cela se justifie, par exemple parce que le véhicule approche d’une limitation de vitesse, et au travers de fonctions telles que le mode « roue libre » et le contrôle spécifique de récupération. À cet effet, les données de navigation, la reconnaissance des panneaux de signalisation et les informations provenant des assistants de sécurité intelligents (radar et caméra stéréo) sont mises en relation et traitées. Pour la première fois, l’équilibre thermique du moteur à combustion et les fonctions de post-traitement des gaz d’échappement telles que la régénération du filtre à particules diesel sont également contrôlés de manière à minimiser la consommation et les émissions en fonction de la distance parcourue.

Les caractéristiques techniques des modèles hybrides rechargeables en un coup d’œil :

C 300 de2

E 300 e3

E 300 de2

S 560 e2

Nombre de cylindres/disposition/type

4/en ligne/diesel

4/en ligne/essence

4/en ligne/diesel

6/en V/essence

Cylindrée (cc)

1950

1991

1950

2996

Puissance nominale du moteur thermique (kW/ch à tr/min)

143/194 à 3800

155/211 à 5500

143/194 à 3800

270/367 entre 5500 et 6000

Couple nominal du moteur thermique (Nm à tr/min)

400 entre 1600 et 2800

350 entre 1200 et 4000

400 entre 1600 et 2800

500 entre 1800 et 4500

Puissance nominale du moteur électrique (kW)

90

90

90

90

Puissance du système (kW/ch)

225/306

235/320

225/306

350/476

Couple du système (Nm)

700

700

700

700

Accélération 0-100 km/h (s)

5,6 (5,7)

5,7

5,9

5,0

Vitesse maximale (km/h)

250

250

250

250

Vitesse maximale, électrique (km/h)

plus de 130

plus de 130

plus de 130

plus de 130

Consommation de carburant mixte à partir de (l/100 km)

1,6-1,4 (1,6-1,5)

2,0

1,6

2,6-2,5

Émissions de CO2 mixtes à partir de (g/km)

42-38 (42-39)

45

44-41

59-57

Capacité totale de la batterie (kWh)

13,5

13,5

13,5

13,5

Consommation électrique mixte (kWh/100 km)

18,7 (19,1)

14,5

18,7 (19,7)

20,2-20,0

Autonomie électrique (km)

jusqu’à 57 (56)

50

jusqu’à 54 (52)

jusqu’à 50

Chiffres entre parenthèses : Break

Deux sources d’énergie électrique : batterie et pile à combustible dans le GLC F-CELL

Le Mercedes-Benz GLC F‑CELL est un véhicule hybride rechargeable unique en son genre, car il combine pour la première fois les technologies innovantes de pile à combustible et de batterie : en plus de se recharger dans une prise de courant, il peut se recharger à l’hydrogène pur. L’interaction intelligente entre la batterie et la pile à combustible, la longue autonomie et les temps de ravitaillement courts font du GLC F-CELL un véhicule très pratique au quotidien et également adapté aux trajets de courte et longue distance. Avec 4,4 kg d’hydrogène à bord, le SUV génère suffisamment d’énergie pour une autonomie allant jusqu’à 478 km1 en mode hybride (NEDC). Lorsqu’elle est complètement chargée, la grande batterie lithium-ion délivre à elle seule jusqu’à 51 km1 d’autonomie (NEDC). Une puissance de 155 kW garantit des performances dynamiques et un plaisir de conduite sans émission polluante locale. La commercialisation commencera à la fin du mois d’octobre.

Services : une conduite détendue grâce à la technologie haute tension

Mercedes-Benz est en train de passer du statut de simple constructeur automobile à celui de fournisseur de services de mobilité. EQ et Mercedes me fournissent ensemble des services complets pour la mobilité électrique d’aujourd’hui et de demain. Les services et fonctions intelligents vont de la planification des itinéraires à la mise à température préalable de la voiture, en passant par de nouvelles options d’assistance et une gestion pratique de la recharge, selon le modèle Grâce à la navigation optimisée EQ, les clients Mercedes-Benz peuvent trouver rapidement des stations de recharge publiques et, à partir de l’EQC, accéder facilement aux stations de recharge de différents fournisseurs via Mercedes me Charge et bénéficier d’une fonction de paiement intégrée à la comptabilité facile - y compris aux stations IONITY, le réseau européen de recharge rapide. L’objectif : un trajet simple et tranquille, dans la transparence et avec un planning sans surprise

Possibilités de recharge : flexibles, rapides et simples

Que ce soit à la maison par l’intermédiaire d’une wallbox, en faisant ses courses, au travail ou très rapidement sur l’autoroute : il y a plusieurs façons d’approvisionner les véhicules électriques en électricité. Les solutions de recharge intelligentes en réseau, axées sur les besoins de mobilité et de commodité des clients, font partie intégrante de la nouvelle marque de technologies et de produits EQ. Chaque véhicule électrique Mercedes-Benz et smart est équipé d’une technologie de recharge adaptée au concept et à l’usage prévu du véhicule.

Les hybrides plug-in de Mercedes-Benz, le GLC F-CELL et l’EQC sont équipés de série d’un chargeur embarqué refroidi par eau (OBC) d’une puissance de 7,4 kW, ce qui les rend adaptés à la recharge en courant alternatif (AC) biphasé à domicile et dans les stations de recharge publiques. Les modèles EQ de la marque smart sont équipés de série d’un chargeur embarqué de 4,6 kW et peuvent être équipés en option d’un chargeur rapide AC particulièrement efficace d’une puissance de charge de 22 kW.

Davantage de possibilités de recharge rapide : Suite à la commercialisation de l’EQC, Mercedes me Charge permet aussi notamment l’accès aux stations de recharge rapide du réseau paneuropéen IONITY. Le réseau utilise la norme européenne CCS (Combined Charging System). La capacité de recharge allant jusqu’à 350 kW par point de recharge permettra des temps de recharge beaucoup plus courts pour les véhicules conçus à cette fin par rapport aux systèmes actuellement disponibles.

Production : des usines EQ sur trois continents

Daimler et Mercedes-Benz Cars prévoient également beaucoup de choses en amont. Les véhicules électriques regroupés sous la marque de technologies et de produits EQ seront intégrés dans les processus de production de série dans les usines existantes de Mercedes-Benz Cars. C’est possible, car l’entreprise a investi très tôt dans une flexibilité maximale et dans des équipements de haute technologie offrant des solutions de pointe Industry 4.0.

Le GLC F-CELL est produit à Brême avec l’aide du partenaire EDAG. L’EQC est également produit à l’usine de Brême. En plus de Brême, la joint-venture de production sino-allemande Beijing Benz Automotive Co. Ltd (BBAC) s’apprête à lancer la production de l’EQC pour le marché local en Chine. BBAC fait partie du réseau de production mondial de Mercedes-Benz Cars. Les autres sites de production des futurs modèles Mercedes-Benz EQ sont les usines Mercedes-Benz de Rastatt (Allemagne), Sindelfingen (Allemagne), Tuscaloosa (États-Unis) et Hambach (France).

Savoir-faire en matière de batterie : le réseau mondial de production de batteries

La production locale de batteries est un facteur de succès majeur dans l’initiative électrique de Mercedes-Benz Cars et l’élément clé lorsqu’il s’agit de répondre de manière flexible et efficace à la demande mondiale de véhicules électriques. À l’avenir, le réseau mondial de production de batteries de Mercedes-Benz Cars sera composé de huit usines réparties sur trois continents, qui répondront toutes de manière flexible et efficace à la demande du marché. Les différents sites approvisionnent les usines de production de véhicules locaux et sont en mesure d’exporter en cas de besoin. Au total, l’entreprise investira plus d’un milliard d’euros dans la production mondiale de batteries avec deux usines à Kamenz, en Saxe et à Stuttgart-Untertürkheim (Allemagne) et une à Pékin (Chine), Tuscaloosa (États-Unis) et Bangkok (Thaïlande).

Réseau d’expertise pour les piles à combustible

En ce qui concerne la technologie des piles à combustible, Daimler travaille également avec un réseau mondial. La pile à combustible est produite par Mercedes-Benz Fuel Cell (MBFC) à Barnaby près de Vancouver. Le système de pile à combustible et celui de stockage de l’hydrogène ont été développés par NuCellSys, filiale de Daimler. La membrane revêtue d’électrodes de la pile à combustible vient d’Untertürkheim et les réservoirs, de Mannheim.

Transport électrique : les camions, bus et camionnettes passent également à l’électricité

Daimler acquiert de l’expérience dans le domaine des camions électriques depuis 2010 et propose à ses clients le premier camion de production entièrement électrique depuis l’an dernier : le camion léger Fuso eCanter. Dans le segment des bus, les premiers modèles Mercedes-Benz eCitaro commenceront à être livrés fin d’année et feront l’objet d’un test grandeur nature aux mains de clients triés sur le volet. Dans le segment des camionnettes, l’eVito de Mercedes-Benz Vans est disponible sur commande depuis novembre 2017. L’eSprinter suivra en 2019. En août 2018, l’étude « Concept Sprinter F-CELL » a montré comment la technologie hydrogène du GLC F-CELL peut être mise en œuvre dans un camping-car. Les véhicules de Daimler Trucks, Daimler Buses et Mercedes-Benz Vans couvrent ainsi tous les types de transport urbain avec des véhicules électriques. Et le 17 septembre, Mercedes-Benz Trucks a commencé des essais pratiques de son poids lourd tout électrique eActros. Au total, 20 clients de différentes industries intégreront le camion électrique dans leur flotte.

1 Les chiffres relatifs à la consommation électrique et aux émissions de CO2 sont provisoires et ont été déterminés par le service technique. Les chiffres d’autonomie sont également provisoires. L’agrément de type CE et un certificat de conformité avec les chiffres officiels ne sont pas encore disponibles. Des différences entre les chiffres indiqués et les chiffres officiels sont possibles.

2 Les chiffres mentionnés ont été déterminés conformément à la méthode de mesure prescrite. Il s’agit des « valeurs CO2 NEDC », telles que définies au point 1 de l’art. 2 du règlement d’exécution (UE) 2017/1153. Les chiffres de consommation ont été calculés sur la base de ces valeurs.

3 Les chiffres relatifs à la consommation de carburant, à la consommation électrique et aux émissions de CO2 sont provisoires et ont été déterminés par le service technique pour le processus de certification conformément à la méthode d’essai WLTP et corrélés en valeurs NEDC. L’agrément de type CE et un certificat de conformité avec les chiffres officiels ne sont pas encore disponibles. Des différences entre les chiffres indiqués et les chiffres officiels sont possibles.

Retour à la liste