ur les nouveaux véhicules compacts avec EQ Power, le plaisir de conduire (en mode 100 % électrique) et la fonctionnalité au quotidien ont été placés au centre des préoccupations. Les points forts des modèles en sont la meilleure illustration :

· Autonomie électrique de 70 -75 km (NEDC)

· Puissance électrique de 75 kW

· Puissance combinée de 160 kW

· Couple combiné de 450 Nm

· Vitesse maxi de 140 km/h (mode électrique)/235 km/h (total ; Classe A Berline compacte)

· Accélération de 0 à 100 km/h en 6,6 secondes (Classe A Berline compacte)

· Quasiment aucune restriction en termes d'espace de chargement.

Les véhicules de la famille de véhicules compacts Mercedes-Benz sont animés par des moteurs à implantation transversale. Un torse hybride compact qui fonctionne selon les mêmes principes techniques que le composant correspondant des véhicules à moteur en position longitudinale a été développé pour la boîte de vitesses à double embrayage 8F-DCT. Il s'agit d'un engin synchrone sollicité en permanence. Le stator est intégré dans le logement du torse. L'embrayage de coupure du moteur humide sans perte est implanté à l'intérieur du rotor du moteur électrique. Le refroidissement du stator et du rotor en fonction des besoins permet d'utiliser sans problème la puissance de pointe et la puissance continue de l'alternateur.

Pour la première fois au sein de Mercedes-Benz, l'enclenchement du moteur thermique est exclusivement activé par le moteur électrique. Les modèles hybrides compacts ne possèdent pas de démarreur 12 V séparé.

La puissance combinée élevée garantit un plaisir de conduire maximal

Le moteur électrique délivre 75 kW. En liaison avec le moteur quatre cylindres de 1,33 litre, le véhicule développe une puissance combinée de 160 kW (218 ch) et un couple combiné de 450 Nm. Grâce à l'EQ Power du moteur électrique, les A 250 e et B 250 e réagissent de manière particulièrement spontanée à l'actionnement de la pédale d'accélérateur. Les performances routières sont exceptionnelles : La A 250 e se contente ainsi de 6,6 secondes pour accomplir le sprint de 0 à 100 km/h, et sa vitesse maxi est de 235 km/h (pour de plus amples informations, veuillez vous reporter à la page suivante).

Le stockage d'énergie électrique est assuré par la batterie haute tension lithium-Ion d'une capacité totale d'env. 15,6 kWh rechargeable à une source d'énergie électrique externe. Les A 250 e et B 250 e peuvent être rechargées par un courant alternatif ou continu. Une prise de charge correspondante est implantée sur le flanc droit du véhicule. Les modèles hybrides rechargeables compacts peuvent ainsi être rechargés par du courant alternatif (CA) de 0 à 100 % SoC (Status of Charge, français : état de charge) sur un boîtier mural de 7,4 kW en 1 h 45 min. Le temps de charge en courant continu (CC) est d'environ 25 minutes pour passer de 10 à 80 % de charge (SoC).

Les batteries sont fabriquées par la filiale à 100 % de Daimler Deutsche ACCUMOTIVE. La batterie haute tension est refroidie par eau et pèse env. 150 kg.

Packaging bien pensé

Un système d'échappement novateur permet un packaging particulièrement bien astucieux : le pot d'échappement n'est pas dirigé jusqu'à l'extrémité arrière du véhicule, mais débouche de manière centrale sous le soubassement. Le silencieux arrière a été logé dans le tunnel central. L'intégration du réservoir de carburant dans l'espace de montage de l'essieu libère de l'espace sous les sièges arrière pour la batterie haute tension. Le volume du coffre des A 250 e et B 250 e ne s'en trouve que faiblement affecté par rapport aux modèles similaires non hybrides.

Les véhicules compacts utilisent la technologie hybride de troisième génération et en proposent aussi toutes les fonctions. Parmi celles-ci figure en particulier la stratégie de marche basée sur le trajet et intelligente ; cette dernière tient entre autres compte des données de navigation, des prescriptions en matière de vitesse et du profil du parcours. La stratégie de marche prend en compte le trajet total prévisionnel et prévoit le mode de conduite électrique pour les portions de route les plus pertinentes.

Avec l'introduction de MBUX (Mercedes-Benz User Experience), les modes de fonctionnement hybrides proposés jusqu'à présent sur tous les modèles EQ Power ont été intégrés dans des programmes de conduite. Chaque modèle Mercedes-Benz hybride rechargeable est ainsi doté des nouveaux programmes de conduite « Electric » et « Battery Level ». C'est le cas, dès le départ, pour les modèles compacts. Le mode « Electric » permet d'expérimenter la performance électrique à son maximum. Le moteur thermique prend uniquement le relais lorsque le conducteur enfonce la pédale d'accélérateur (kickdown). Dans le programme « Electric », l'intensité de la récupération peut être sélectionnée via les palettes situées derrière le volant. Les palettes de commande au volant autorisent la sélection de cinq niveaux de récupération différents (DAUTO, D+, D, D- et D--).

Les modes Confort, ECO et Sport sont également disponibles. Le conducteur peut ainsi prioriser si nécessaire une conduite électrique, mettre l'accent sur la dynamique de marche grâce à une propulsion combinée ou favoriser la conduite par moteur thermique pour préserver notamment l'autonomie électrique.

La préclimatisation avant le démarrage du véhicule est un élément de confort important, car les A 250 e et B 250 e sont dotées d'un compresseur frigorifique électrique. La préclimatisation peut également être activée en toute simplicité via un smartphone. La charge remorquée des modèles hybrides compacts est imposante. Elle atteint 1 600 kg (freinée).

Les caractéristiques en un coup d’œil

A 250 e[1]

A 250 e Berline1

B 250 e1

Nombre de cylindres/disposition

4/en ligne

Cylindrée (cm3)

1 332

Puissance nominale du moteur essence (kW/ch à tr/min)

118/160 à 5 500 +/- 1,5 %

Couple nominal du moteur essence (Nm à tr/min)

250 à 1 620

Puissance nominale du moteur électrique (kW)

75

Couple nominal du moteur électrique (Nm)

300

Puissance combinée (kW/ch)

160/218

Couple combiné (Nm)

450

Accélération de 0 à 100 km/h (s)

6,6

6,7

6,8

Vitesse maxi (km/h)[2]

235

240

235

Vitesse maxi en mode électrique (km/h)

140

Consommation en cycle mixte (l/100 km),

à partir de

1,5-1,4

1,4

1,6-1,4

Emissions de CO2 en cycle mixte (g/km),

à partir de

34-33

33-32

36-32

Capacité totale de la batterie (kWh)

15,6

Consommation électrique en cycle mixte (kWh/100 km)

15,0-14,8

14,8-14,7

15,4-14,7

Autonomie en mode électrique, NEDC (km)

74-76

75-77

70-77

Autonomie en mode électrique, WLTP (km)

60-68

61-69

56-67

Mercedes me Charge vous aide à recharger votre véhicule lors de vos déplacements

La recharge peut s'effectuer en tout confort et sans complication non seulement sur une prise secteur domestique, notamment sur une Mercedes-Benz Wallbox, mais aussi en chemin. Car le système d'infodivertissement MBUX (Mercedes-Benz User Experience) vous aide à trouver les bornes de recharge. La compréhension naturelle du système MBUX permet de lancer la recherche par « Hey Mercedes, trouve les bornes de recharge les plus proches ».

Via Mercedes me Charge, les conducteurs d'un modèle hybride rechargeable se voient accorder en option l'accès à l'un des plus grands réseaux de recharge du monde avec sur le seul territoire européen plus de 300 opérateurs différents de bornes de recharge publiques (ville, parkings, autoroutes, centres commerciaux, etc.). Grâce au système de navigation, les clients Mercedes-Benz peuvent trouver aisément ces bornes de recharge et y accéder facilement, que ce soit par l'intermédiaire de la carte de recharge Mercedes me Charge, par le biais de l'Application Mercedes me ou directement depuis le véhicule. Pour bénéficier de cette solution, il n'est pas nécessaire de conclure différents contrats. Après authentification et définition unique du mode de paiement, les clients profitent d'une fonction de paiement intégrée avec un processus de facturation simplifié. Chaque recharge est débitée automatiquement. Pour un maximum de transparence, le client reçoit une facture mensuelle où sont listées les différentes recharges effectuées durant le mois.

La stratégie hybride rechargeable de Mercedes-Benz

Les véhicules hybrides rechargeables offrent un double avantage aux clients : en ville, ils roulent en mode tout électrique et sur les longs trajets, ils profitent de l’autonomie du moteur thermique. Ils accroissent encore l'efficience du véhicule en récupérant d'une part l'énergie au freinage et en veillant d'autre part à un fonctionnement du moteur thermique dans des conditions de service favorables. EQ Power garantit en outre une dynamique de marche élevée. EQ Power+ incarne une technologie hybride axée sur la performance qui sera adoptée demain par Mercedes-AMG alors qu'elle enregistre déjà actuellement des succès en Formule 1.

D'ici à 2019, Mercedes-Benz proposera plus de dix modèles hybrides rechargeables au programme – un portefeuille séduisant, de la voiture compacte au fleuron Mercedes-Benz qu'est la Classe S. L'objectif est d'offrir aux clients nettement plus de 20 variantes de modèles dès 2020.

Les nouveaux modèles hybrides rechargeables des Classe S, Classe E et Classe C avec autonomie électrique de 50 km maxi dans le nouveau cycle mixte européen (NEDC) ont déjà été présentés l'an dernier. Mercedes-Benz est le seul constructeur à combiner dans ses Classe C et Classe E le moteur diesel avec la technologie hybride rechargeable et offre celle-ci dans les deux gammes sur les versions berline et break. La version actualisée du GLC avec EQ Power est dans les starting-blocks. Equipée elle aussi de la chaîne cinématique hybride de troisième génération, elle offre un accès au segment SUV. Le GLE sera le prochain membre de la famille EQ Power – avec une autonomie prévisionnelle de 100 km, il montrera la voie vers une expérience de conduite en mode électrique encore nettement plus fascinante.

[1] Les valeurs indiquées sont les « valeurs de CO2 NEDC » mesurées au sens de l’art. 2, al. 1, du règlement d’exécution (UE) 2017/1153. Les valeurs de consommation de carburant sont calculées sur la base de ces valeurs. L'autonomie et la consommation électrique ont été déterminées sur la base de la directive 692/2008/CE. Une autre valeur peut être utilisée de manière prépondérante pour le calcul selon l'EmoG. Une valeur plus élevée peut être utilisée de manière prépondérante pour le calcul de la taxe automobile.

[2] Bridage électronique